[ But de l’association ]

QUI SOMMES-NOUS ?

Des piétons de l’agglomération rémoise et des usagers des autobus des TUR, des trains TER de l’étoile de Reims, ou encore du TGV entre Paris et Reims ou Rethel, réunis dans une association loi de 1901, indépendante de tout parti politique ou syndicat, mais affiliée à deux fédérations nationales regroupant des associations comme la nôtre dans toutes les grandes villes et régions de France : la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (F.N.A.U.T.) et ‘Les Droits du Piéton.
QUE VOULONS-NOUS ?

Des trottoirs plus larges, mieux entretenus, débarrassés des multiples obstacles qui empoisonnent la vie des piétons, surtout handicapés, âgés, chargés, poussant landau ou poussette ou accompagnés d’enfants en bas âge : automobiles en stationnement illégal ou innombrables bornes visant à rendre ce stationnement impossible, poubelles non rentrées, mobilier urbain et poteaux mal implantés, etc …

Pour cela, nous rencontrons régulièrement les élus municipaux chargés de la voirie dans les différentes communes de l’agglomération, participons aux journées ‘sécurité routière’, aux réunions de concertation sur les Plans de Déplacement Urbain, etc…

Des réseaux de transports collectifs urbains et interurbains plus rapides, plus fréquents, plus réguliers, plus confortables, accessibles à tous en toute sécurité. Pour cela : nous rencontrons régulièrement les autorités organisatrices de transport (Reims-Métropole, Région Champagne-Ardennes) et les transporteurs (TUR, SNCF) pour leur présenter les doléances et les revendications des usagers, réclamer des améliorations à tous les niveaux, y compris par la mise en œuvre d’une meilleure répartition de la voirie (couloirs réservés et priorité aux feux pour les bus) et de moyens de transports modernes en site propre (tramway) ; nous participons à toutes les réunions de concertation organisées par les autorités organisatrices et les transporteurs et exigeons d’être associés à la refonte du réseau des bus de la ville lors de la mise en service du tramway, afin de veiller à ce que les usagers des autres lignes ne subissent pas de dégradation de leurs conditions de transport ; nous réclamons l’accélération des projets de création des haltes ferroviaires Franchet d’Esperey et Beine-Farman, premiers jalons d’un véritable RER rémois.

Une réduction du nombre de TGV classés ‘en pointe’ le lundi matin, le vendredi soir et le dimanche soir, un TGV supplémentaire à 18h27 dans le sens Paris-Reims, une extension rapide de l’abonnement E-Forfait aux gares de Roissy, Marne-la-Vallée et Massy, un tarif préférentiel pour les abonnés SNCF dans les parkings des gares TGV.

POURQUOI AVONS-NOUS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN ?

Parce qu’une association indépendante doit vivre d’abord des cotisations de ses adhérents.
Parce que l’union fait la force, et que la presse et les élus évaluent notre représentativité au nombre de nos adhérents.
Parce que nous avons besoin d’informations recueillies par des habitants de tous les quartiers de l’agglomération, utilisant les différentes lignes de bus et de TER.